Utiliser la visualisation pour se voir aller plus loin

Stratégie 3

Jusqu’à présent, nous avons vu les stratégies 1 et 2, c’est-à-dire : se fixer des objectifs et cultiver la pensée positive. Regardons maintenant de plus près l’importance et le pouvoir de la visualisation.

L’importance de la visualisation

La visualisation est un moyen exceptionnel pour se découvrir, guérir et exprimer sa créativité. Nos capacités d’action sont alors décuplées. En découle le sentiment très puissant d’avoir du pouvoir sur sa vie! La visualisation n’est pas un rêve, mais bien une rêverie éveillée dans laquelle nous sommes pleinement actifs, au coeur du moment présent.

Plusieurs études scientifiques démontrent que la visualisation peut nous aider à atteindre les objectifs que l’on se fixe. Selon les experts de la question, elle permet à notre cerveau d’enregistrer à l’avance les actions à accomplir, ainsi que les objectifs à réaliser dans le temps. Cette technique donne donc l’impression au cerveau d’avoir déjà accompli l’action désirée ou d’avoir déjà atteint l’objectif fixé. Quand vient le moment d’agir, la pression est moindre et les actions sont plus justes, parfois même parfaites vers le but à atteindre.

Précisons que les personnes qui la pratiquent auraient davantage confiance en eux quand vient le moment de passer à l’action. Ils accomplissent plus aisément les objectifs qu’ils se fixent au départ.

Rêve et visualisation

Qui n’a pas déjà eu du mal à départager un rêve de la réalité? Certains rêves nous apparaissent si réels que l’on a l’impression d’être trompé par notre cerveau! Grâce à la visualisation, vous pouvez à votre tour leurrer votre esprit. Si vous effectuez l’exercice à la perfection, votre cerveau enregistrera les actions à accomplir, et ce, comme si vous les aviez effectivement réalisées.

Souvenez-vous que votre cerveau est comme un muscle. Plus vous pratiquerez la visualisation, plus il deviendra souple et réceptif à cette technique. La rêverie éveillée et dirigée vous aidera à réaliser vos objectifs. En devenant le magicien de votre vie, vous serez ébloui de voir à quel point cette technique se transformera pour le mieux.

Pour ma part, je suis convaincu que la visualisation engendre des retombées positives dans la vie de ceux et celles qui la pratiquent correctement. Revenez toujours à un bon niveau d’activation et vous verrez votre vie s’épanouir devant vous.

Visualiser le tir parfait

Il y a plusieurs années, je faisais partie d’une unité de tir, dans l’armée. J’étais reconnu comme un bon tireur jusqu’à ce que je commence à éprouver des difficultés. Je ratais régulièrement la cible, j’étais tendu et ne comprenais pas pourquoi je n’arrivais plus à performer au meilleur de moi-même. Plus je tentais de bien effectuer mon tir, plus je le loupais lamentablement. Une véritable catastrophe!

Un de nos entraîneurs, qui avait remarqué mes difficultés, vint vers moi un bon matin.

« Claude, tu ne participeras pas à la pratique de tirs demain. Je vais plutôt te demander de rester à l’arrière du champ de tir. La raison est fort simple : je veux que tu retrouves ta concentration et tes moyens. Tu n’aboutiras à rien avec la condition léthargique dans laquelle tu te trouves depuis quelques semaines. Si tu continues, ce sera plus difficile de te sortir de ce qui semble une impasse. »

L’instructeur m’explique alors que le meilleur moyen de retrouver ma confiance consiste à pratiquer la visualisation d’un « tir parfait » durant tout le week-end. Rien de plus. Rien de moins.

Je suis donc resté chez moi, le samedi et le dimanche, à m’exercer au tir « mentalement ». Comme je devais bientôt prendre part à une compétition de tir en Angleterre, il me fallait rapidement « rectifier le tir ».

La pression me semble très lourde à porter – mais je suis déterminé à sortir de ma torpeur, coûte que coûte. Mon entraîneur m’encourage et me redonne confiance par ces paroles :

« Imagine que chacun de tes tirs est parfait, qu’il frappe directement le centre de la cible. Efforce-toi de visualiser le maximum de détails. Chacun de tes gestes est parfait. Je sais qu’en réalité, cela peut te sembler presque impossible, mais dans notre esprit, tout est réalisable. Lorsque ton cerveau croira foncièrement que tu es un tireur parfait, cela adviendra dans la réalité. Je sais que tu en es capable. Allez! Go! »

Son message était simple :

En visant la perfection, en se voyant réussir à 100 %, et non pas à 80 %, nous maximisons nos chances de succès. Bien sûr, nous n’atteindrons pas la perfection à tout coup, mais on s’en rapprochera chaque fois.

Durant ce week-end intense, j’ai mis à l’épreuve les conseils de mon entraîneur. Assis sur une chaise, ou en position de tir, je fermais les yeux et je m’imaginais effectuer un tir parfait, puis un autre, un autre et un autre encore.

Au bout de mes trois journées de visualisation, j’étais de retour au champ de tir. À mon premier essai, mon tir fut parfait et j’obtins 50 points sur une possibilité de 50. Stupéfiant ! Plus la confiance s’installait en moi, plus elle façonnait mes tirs. Même si la perfection n’a pas toujours été au rendez-vous, je n’ai plus jamais éprouvé de problème majeur, par la suite.

L’essentiel : j’ai repris confiance en moi et je tire désormais avec beaucoup plus de précision.

Il ne faut donc jamais hésiter à se fixer des objectifs très élevés ou qui nous paraissent au-dessus de nos capacités – en restant réaliste, bien sûr. C’est en visant toujours plus haut que l’on parvient à exploiter nos talents au maximum et à vivre plus heureux. Soyons fiers du chemin accompli grâce à nos efforts!

À partir de ce moment, j’ai intégré la visualisation dans plusieurs de mes activités afin de m’aider à atteindre mes objectifs. Ça marche! Croyez-moi sur parole!

Vous pouvez également pratiquer la visualisation dans votre vie de tous les jours, dans les sports, au travail, à l’école ou à l’université. Vous serez surpris des bénéfices que vous pourriez gagner à court ou à long terme.

Les cinq sens à l’oeuvre

La visualisation bien pratiquée met à contribution les cinq sens.

La vue
Sens clé, il va sans dire. Lorsque je pratiquais le tir, je voyais le paysage autour de moi, j’imaginais le soleil, les nuages. Je m’efforçais de distinguer clairement, dans ma tête, la cible à atteindre et surtout, son centre. Je voyais chaque ogive frapper le coeur de la cible.

Le toucher
Je ressentais la chaleur du soleil, le vent doux ou puissant qui soufflait sur ma joue. J’étais pleinement concentré et ressentais la pression de la crosse sur mon épaule, alors que je m’efforçais de contrôler ma respiration. En douceur, je pressais sur la détente et percevais clairement la détonation, avant d’expirer et de sourire, victorieux !

L’ouïe
J’entendais les cartouches exploser, sans être déstabilisé par le bruit ou celui des autres tireurs. Je me concentrais et contrôlais ma respiration, dont le souffle était à peine perceptible. Il s’agit là d’une des clefs du succès d’un bon tireur.

L’odorat
Je percevais les odeurs autour de moi : celle de la poudre qui explosait et celle de l’huile de mon arme.

Le goût
Pour stimuler ce sens, je buvais parfois un verre d’eau avant une séance de tir. Mon être emmagasinait l’information et savait qu’en prendre un signifiait aussi : totale présence à l’acte.

Je m’efforçais d’être détendu, en confiance, sûr de moi. Et vous en serez capable aussi. J’en ai la certitude.